Pâté chinois au veau et aux champignons

J’ai reçu dernièrement par la poste un beau petit cadeau: le livre « Les recettes secrètes de nos mères, 200 mets réconfortants qui nous rappellent notre enfance » de Coup de pouce. Page par page, les recettes nous donnent envie de passer la journée dans la cuisine à concocter des plats réconfortants. Un livre parfait pour l’hiver qui approche à grands pas. Pour ma première recette, j’ai choisi un pâté chinois que j’ai légèrement modifié. La recette originale utilisait plutôt de l’agneau haché.

Ingrédients pour la viande :

  • 1/2 tasse d’eau bouillante
  • 1 paquet de shiitakes frais
  • 1 cuillère à table d’huile d’olive
  • 1 livre de veau haché
  • 1 once de pancetta coupée en dés
  • 1 oignon
  • 3 branches de céleris coupés en dés
  • 2 carottes coupées en petits dés
  • 1 gousse d’ail hachée finement
  • 1/2 cuillère à thé de romarin
  • 1/2 cuillère à thé de thym (j’en ai mis un peu plus)
  • 1/4 cuillère à thé de sel
  • 1/4 cuillère à thé de poivre noir du moulin
  • 1 tasse de champignons frais coupés en quatre
  • 1/2 tasse de vin rouge ou bouillon de boeuf réduit en sel
  • 1 tasse de bouillon de boeuf réduit en sel
  • 2 cuillères à table de pâte de tomate
  • 1 cuillère à thé de sauce Worcestershire
  • 2 cuillères à table de farine
  • 3 cuillères à table d’eau

Purée de pommes de terre

  • 5 grosses pommes de terre coupées en cube
  • 2 cuillères à table de lait ou de crème 10 %
  • 2 cuillères à table de beurre
  • 1/4 cuillère à thé de sel
  • 1/2 cuillère à thé de poivre du moulin
  • 1 cuillère à table d’huile d’olive
  • 1 poireau, les parties blanches et vert pâle seulement, coupé en tranches fines

Préparation :

  1. Dans un grand poêlon, chauffer la moitié de l’huile à feu moyen vif. Ajouter le veau haché et la pancetta et cuire, en brassant de temps à autre, pendant environ 8 minutes ou jusqu’à ce que le veau ait perdu sa teinte rosée. Mettre le mélange de viande dans un bol tapissé de papier essuie-tout et dégraisser votre poêle.
  2. Dans le poêlon, chauffer le reste de l’huile à feu moyen. Ajouter les légumes ainsi que les aromates et cuire, en brassant de temps à autre, pendant environ 6 minutes ou jusqu’à ce que les légumes aient ramolli. Ajouter les champignons et faire cuire pendant environ 6 minutes ou jusqu’à temps qu’ils soient dorés. Ajouter le vin (ou bouillon de boeuf) en raclant le fond du poêlon pour détacher les sucs de cuisson et laisser bouillir pour faire évaporer tout le bouillon. Ajouter le bouillon de boeuf, la pâte de tomates, la sauce Worcestershire, et le mélange de viande. Porter à ébullition, réduire le feu et laisser mijoter à découvert pendant 25 minutes.
  3. Dans un petit bol, mélanger la farine et l’eau. Incorporer ce mélange avec le reste. Porter à ébullition et laisser épaissir pendant 5 minutes environ. Étendre le mélange dans un plat allant au four d’une capacité de 12 tasses / 3 litres.
  4. Dans une grande casserole d’eau bouillante salée, cuire les pommes de terre à couvert pendant environ 20 minutes ou jusqu’à ce qu’elles soient tendres. Égoutter les pommes de terre, les remettre dans la casserole et cuire à feu doux pendant environ 1 minute pour les assécher. À l’aide d’un presse-purée, réduire les pommes de terre en purée. Ajouter le lait, le beurre, le sel et le poivre et bien mélanger.
  5. Entre-temps, dans une petite casserole, chauffer l’huile à feu moyen-doux. Ajouter le poireau et cuire, en brassant, de temps à autre, pendant 6 minutes ou jusqu’à ce qu’il ait ramolli. Ajouter le poireau à la purée de pommes de terre et bien mélanger. Étendre la purée de pommes de terre sur la viande.
  6. Cuire au four préchauffé à 375 F de 50 à 60 minutes. Mettre à broil pendant quelques minutes le temps de faire dorer les pommes de terre. Servir ou laisser refroidir et garder au frigo. Se congèle bien pour un lunch. –

Une soirée avec Arnaud Paquet

Vous connaissez Arnaud Paquet?

Diplômé de L’ITHQ en cuisine, il fut l’un des chefs fondateur du restaurant Robin des Bois.  Il est donc devenu ce que l’on pourrait appeler un vulgarisateur culinaire: un chef qui sait expliquer de façon claire et facile les recettes qui peuvent nous sembler complexes.  J’ai donc passé une soirée avec le chef Arnaud et plusieurs foodies qui étaient là pour découvrir son nouvel atelier sur la cuisine italienne.  Le concept : inviter un chef dans votre cuisine et il vous cuisine un repas 3 services, plus 2 vins d’accompagnement.  Il apporte également casseroles, aromates et ingrédients pour le souper, vous n’avez rien à fournir!! Le prix : 95$ par personne pour un minimum de 4 convives.   Pour un groupe de plus de 8, le chef vous réserve quelques surprises…

couronne de pain

Nous avons mangé des mets extrêmement intéressants.  Comme entrée, il y avait un morceau de rôti de veau servi avec une sorte de mayonnaise maison.

entrée

Par la suite, Arnaud nous a concocté un plat de pâtes avec raisins secs, choux-fleur romanesco, noix de pin, une chapelure à la cannelle et du parmesan.  Le résultat était surprenant, le mélange des saveurs avec l’ajout de la chapelure donnait un goût très intéressant.

Le chef nous montre comment bien utiliser un couteau
Cuisson
Pour une belle présentation de pâte, les tourner légèrement dans une assiette avec une pince
Bon appétit!

Pour la portion viande du repas, nous avons eu droit à un canard cuisiné à la façon du porc, comme les italiens le préparent, c’est-à-dire un canard garni de veau, mirepoix, fenouil et proscuitto.

avant
après

J’ai adoré le canard.  Tout simplement délicieux, servi avec les patates grelots.

En bref, une soirée très intéressante autant sur le plan culinaire que pour les personnes avec qui j’ai pu échanger.  Pour plus d’informations sur les cours donnés par Arnaud, voir le lien ici :

Atelier de cuisine

Toutes les recettes se retrouvent dans son livre nommé Sans Recette. –

Veau parmigiana

Ingrédients (pour 1 personne):

  • 1 escalope de veau
  • de la chapelure
  • du parmesan râpé
  • 1 oeuf
  • sauce tomate (je suggère fortement une sauce tomate et fromage, ou encore assaisonnée)
  • fromage pour gratiner
  • de l’huile
  • aromates

Aplatir l’escalope de veau.  Mélanger votre chapelure avec un peu de parmesan ainsi que des épices fraîches (basilic, persil, romarin).  Si vous prenez une chapelure du marché, n’ajouter pas de sel, il y en a déjà amplement.  Passer l’escalope dans l’oeuf.  Mettre la chapelure dans un sac (un grand ziploc fera l’affaire) et mettre l’escalope dedans afin de bien faire coller la chapelure.  Faire revenir l’escalope dans une poêle avec un peu d’huile.  Ne pas faire trop cuire, car la cuisson va se continuer au four.  Mettre l’escalope panée sur une plaque de cuisson, ajouter votre sauce tomate ainsi que le fromage et faire gratiner au four.  Servir avec des légumes en accompagnement (j’ai utilisé des carottes glacées ainsi qu’une purée de brocoli).

Désolé pour la présentation des légumes, le résultat n’était vraiment pas ce que j’avais en tête! La prochaine fois, je couperai mes carottes beaucoup plus fines. –