Montréal à Table au Pintxo

Salade de pieuvre avec oignons marinés au citron et chips de pommes de terre.
Salade de pieuvre avec oignons marinés au citron et chips de pommes de terre.

L’automne a toujours été l’une de mes saisons favorites. Les premières feuilles orangées annonçaient d’abord la rentrée, puis mon anniversaire. Mais maintenant que je ne retourne plus sur les bancs d’école, je me suis trouvé une nouvelle tradition : le dévoilement des restaurants participants de l’événement MTL à TABLE. Pour l’édition 2014, plus 135 d’entre eux offrent un menu à prix savoureux : une table d’hôte 3 services à 19 $, 29 $ ou 39$.

Cette année, j’ai eu l’immense honneur d’être invité par l’organisation du festival à essayer l’un des restaurants participants. Mon choix s’est arrêté sur le Pintxo, un restaurant qui offre, certes, des pintxos, des tapas version basque, mais également une variété de plats de résistance. Le menu proposé pour l’événement m’apparaissait particulièrement invitant

Je ne sais pas si je suis le seul à penser cela, mais je crois qu’il n’y a pas de meilleures façons de commencer un repas que par une salade de pieuvre. Celle du chef propriétaire Alonso Ortiz était excellente : la pieuvre était cuite à point et les textures, bien agencées. Le tout était arrosé d’une vinaigrette parfaitement acidulée.

Comme plat principal, j’ai choisi l’omble chevalier : une explosion de saveurs basques, le tout présenté d’une manière impeccable! Le poisson fondait en bouche, et j’aurais bien repris une pleine assiette des lentilles au chorizo qui l’accompagnaient.

Omble chevalier au beurre noir et olives noires, servi sur un lit de lentilles et de chorizo.
Omble chevalier au beurre noir et olives noires, servi sur un lit de lentilles et de chorizo.

Et que dire des desserts! Le nougat glacé était délicieux, mais je dois vous avouer que c’était la première fois que je me laissais tenter par ce dessert. Toutefois, le délice au fruit de la passion était sublime. Le mariage de la mousse au chocolat et du fruit de la passion était parfait. Une belle façon de terminer un repas très agréable.

Délice au fruit de la passion, nougat glacé maison.
Délice au fruit de la passion, nougat glacé maison.

L’ambiance du Pintxo est chaleureuse et conviviale, et la salle à manger se prête bien à toutes sortes d’occasions. Le service était attentionné, à la limite irréprochable! J’y retournerai volontiers!

Râble de lapin enrobé de jambon Serrano farci de chou nappa et lardons, accompagné de légumes glacés au beurre d'érable.
Râble de lapin enrobé de jambon Serrano farci de chou nappa et lardons, accompagné de légumes glacés au beurre d’érable.

Par Vincent Deslandes.

Le Bitoque

Nous sommes allés au restaurant le Bitoque pour la fête d’une amie.  Ce fut ma première expérience dans un restaurant portugais.  J’ai lu un peu sur leur cuisine avant la soirée.  Les grillades, calmars, morue et sardine sont quelques-uns des plats typique de cette cuisine.  Ce restaurant « apportez votre vin » vaut définitivement la peine d’être testé pour ses tapas.

Calmars

J’ai commencé mon repas avec deux tapas, accras de morue ainsi qu’une salade de calmars grillés avec salsa aux agrumes et poivre rose.  J’ai vraiment adoré ces tapas.  Les calmars étaient tendres et le mélange agrumes et poivre rose est fort intéressant.  Je suis tombé en amour avec les accras de morue.  Délicieux, légèrement frits, on en redemande! Mon amie a commandé les calmars frits qui étaient aussi bons.

Accras de morue

Pour le plat principal, j’ai commandé Pétoncles et Crevettes géants poêlés et crème de poivron rouge et paprika fumé, servis avec risotto aux tomates, olives et légumes.  Je dois avouer avoir été déçu par ce plat.  Le rapport quantité versus prix était un peu trop élevé en faveur de ce dernier.  Le risotto était bon, mais les pétoncles étaient beaucoup trop cuits.

Crevettes, pétoncles et risotto

Finalement, au dessert, je pris une Keylime pie qui était succulente. On y retourne donc définitivement pour les tapas, un peu moins pour les plats principaux. –

Keylime pie

Bistro Nüvü

Le Nüvü est un nouveau bistro situé au 1336 rue Sainte-Catherine Est.  On nous y promet une Expérience.  Des écrans ACL, des projecteurs multimédias et des toiles de l’artiste Dominic Besner décorent le bistro.  Un décor parfaitement orchestré tout en blanc avec un éclairage changeant selon les projections.  Les serveurs habillés de noir font un beau contraste avec le décor.

Le thème de la soirée pour tous les vendredis est New York. Nous avons pu assister à une projection de photographies de la ville qui nous mettaient dans l’ambiance, tout comme leurs drinks délicieux.

Nous avons tous pris un verre avant de commencer le repas pour tester leur talent de mixologie.  J’ai pris un Concombre Masqué composé de concombre, de gin, d’aneth, d’un peu de jus de citron et de sirop de sucre.  J’adore les breuvages alcool et concombre. C’est rafraîchissant. Celui-là était excellent, juste bien dosé et composé d’ingrédients frais, j’ai adoré.

Parlons un peu de l’Expérience: grâce au chef Bernard L’hôte, nous découvrons des petits trésors de gastronomie.  Nous avons commandé plusieurs tapas afin de pouvoir goûter à plusieurs aspects de leur cuisine.  J’ai commencé par le Tokyoïte, le Brandiose ainsi que le Diabolique.

Le tataki de thon était bon sans plus (ceci dit, mon amie Frédérique l’a adoré), les pétoncles tempura un régal et la brochette de boeuf avec la sauce barbecue au brandy était sublime.  Une autre des convives avec qui j’étais a commandé le Réflexe, le Fashion Victim, le Liberthym ainsi que le Tokyoïte.  Le Réflexe, un mélange de tomate et de mozzarella, était très bon, un classique.  Elle a par contre préféré le Tokyoïte, comme la majorité de mes amis.

Nous avons également testé le tartare de saumon avec pommes frites et légumes.  Ce fût mon point négatif de la soirée  (recette de tartare de saumon). Le mélange des ingrédients trop goûteux donnait l’impression de perdre totalement la saveur du saumon.  J’adore généralement le tartare de saumon, mais celui-ci ne figure pas comme un de mes préférés.  Cependant, les frites étaient exquises, ainsi que les légumes.

Pour terminer, j’ai eu le plaisir de manger le tiramisu aux pistaches, le Doux Jésus.  Sans faire de jeux de mots, c’était divin.  Du marscarpone, de la crème de pistache et du gâteau à la noix de coco, un mélange pour ravir les gourmets! Pour couronner le tout, une cerise amarena, et on arrive près de l’extase culinaire.

Les plus : les tapas à moitié-prix avant 19h00, le décor, le site internet plus que complet, leur compte twitter qui nous envoyait des messages au cours de la soirée, les ingrédients choisis avec soins, l’expérience totale et notre serveuse très sympathique, souriante, et disponible.  Bref, un excellent service! –

Nüvü

on aime le miroir des toilettes!

Confusion (tapas du monde)

Pour mon 30ième anniversaire, mes amis m’ont invité au restaurant Confusion sur St-Denis:  une belle découverte!!

Pour commencer, le décor était vraiment bien.  Nous avions une grande banquette ronde, car nous étions plusieurs.  Sur le côté, il y avait des tables avec des balançoires – super idée – par contre, réservées exclusivement aux gens bien balancés 😉  (une dame est tombée pendant que nous étions là…)

L’ambiance était vraiment super! Le serveur, très sympathique, nous a expliqué comment fonctionnait le menu.  Il était présent lorsque nous avions besoin sans être insistant!

Nous avons pris les tapas pour 6 – prix raisonnable, quantité incroyable!

Les calmars avec la sauce cajun étaient tout simplement délicieux, et que dire des mini-burgers de bison qui sont étonnants!  Je dois aussi mentionner la salade de crevettes de Matane, aneth et ananas, car elle était sublime.

Des amis ont aussi pris le menu végétarien qui n’a toutefois pas fait l’unanimité. Ceci dit, le risotto au pesto déconstruit était, selon moi, excellent.

J’ai aimé : les quantités astronomiques de nourriture pour le prix, le mélange des saveurs, la carte des vins et la sangria avec un excès d’alcool 😉

J’ai moins aimé : je cherche encore…  😉

Confusion