Martin Juneau pour l’Été des Chefs

« KOREA-DOG »: saucisse fumée de saumon biologique et pain au lait maison servis avec légumes croquants.

C’est un plat vraiment estival que Martin a créé pour sa participation à l’Été des Chefs:  le Korea-dog, qui se compose d’une saucisse fumée de saumon bio avec des légumes croquants.  Servi avec des pommes de terres chips maison, ce hot-dog se déguste parfaitement avec l’été que nous connaissons présentement.  Bien que ce ne fût pas mon plat préféré jusqu’à maintenant, je dois avouer avoir apprécié la saucisse de saumon qui ajoutait de la fraîcheur au plat.  Les légumes croustillants de façon kimchi donnaient un ton oriental à l’assiette, que j’ai bien aimé. –

Été des Chefs version 2012

S’Arto Otis Chartier, Les Enfants Terribles, Sushis de crabe.

Le lancement de l’Été des Chefs a eu lieu la semaine dernière au Balnéa Spa à Bromont.  Comme je vous l’ai mentionné dans mon premier article sur l’Été des Chefs, je fais partie des juges invités cette année.  Je devrai donc tester les plats des chefs de la cuvée 2012 afin de les évaluer.  L’événement de lancement était prometteur, j’ai déjà pu goûter des plats qui m’ont vraiment intéressé.  Voici les dates où vous trouverez les chefs au Balnéa. Sachez également que les chefs présenteront leurs plats Balnéa tout l’été dans leurs restaurants respectifs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La Cabane

La Cabane prend place cette année du 8 mars au 15 avril sur les quais du Vieux-Port de Montréal.  J’ai eu la chance d’être invité, pour une deuxième année consécutive, à cette cabane à sucre urbaine à saveur branchée, décorée par des artistes locaux.  Elle nous fait découvrir la cuisine revisitée du chef Martin Juneau.  J’avais aimé l’expérience l’année dernière, mais le menu de cette année m’a particulièrement charmé.

Pour commencer :

Bison fumé façon "smoked meat" avec toast melba maison, Cretons de truite et marinade d'oignons, et finalement (dans la feuille d’aluminium), Petit pain farci de "pulled pork".

Pour se réchauffer :

Soupe canard et nouilles avec oignons cipollinis.

Pour se régaler :

Tarte de boudin. (Image: courtoisie Bicom communications)
Poitrine de porc croustillante et haricots blancs à la mélasse.
À-côté de légumes racines braisés.

Avant de se sucrer le bec :

Le trou Normand (Juneau) : Chocolat chaud et gelée de menthe.

Pour terminer en beauté :

Whippet au sirop d'érable, Nougat glacé version tarte à la farlouche, Beignets au beurre d'érable.

Évidemment, j’ai eu des coups de coeur durant la soirée.  Au niveau des entrées, le smoked meat de bison ainsi que le pulled pork étaient vraiment délicieux, la soupe de canard et nouilles également.   Pour le plat principal, étonnamment, la tarte de boudin servie avec le chutney de pommes était superbe.  Je dis étonnamment, car je déteste le boudin en général, mais j’en aurais mangé une deuxième pointe s’il n’y avait pas eu tant de choses à goûter.

Pour le dessert, difficile de départager.  Le whippet et le beignet ont été mes favoris, le whippet a cependant remporté la palme!  Pour être honnête, je n’ai pas aimé le nougat, question de goût peut-être.

Superbes lampes. (La firme)

Comme à chaque année, La Cabane s’est entourée de partenaire de choix (créateurs d’ici):  La firme, Brut Design, Hugo Didier, Trudeau et plusieurs autres. En bref, pour passer une belle soirée en groupe avec un menu original et différent, c’est la place toute indiquée.

On se réchauffe autour du feu.

Présentation Oikos au Pastaga

J’ai dernièrement eu la chance d’être invité par Oikos pour un événement au restaurant Pastaga.  Afin d’éviter toute ambiguïté, je dois vous mentionner que Danone Canada est mon nouvel employeur et Oikos est une de leur marque.  Le chef Martin Juneau nous avait donc préparé un menu à base de yogourt grec.  Également présente pour nous parler de leur séjour en Grèce, Marie-Julie Gagnon a agrémenté la soirée d’anecdotes de voyages.

Lors de leur séjour en Grèce, les ambassadeurs Oikos (Martin Juneau, Anthony Sedlak et Diane Kochilas) ont pu découvrir la culture du pays.  Ils sont revenus avec beaucoup d’idées et de bien beaux souvenirs.

Nous avons pu déguster 3 plats lors de l’évènement, dont un crostini au saumon fumé (un article avec la recette suivra sous peu), un suprême de Cornouailles grillé à l’origan et sa cuisse braisée à la tomate, ainsi qu’un gâteau au fromage et au yogourt grec Oikos.

À la fin de la soirée, je suis reparti avec quelques échantillons et j’ai goûté au Oikos lime qui est devenu mon favori!

Voici la recette du superbe gâteau au fromage :

Gâteau au fromage et au yogourt grec Oikos

8 portions

  • 430 ml (1 3/4 tasse) de biscuits Graham, biscuits à la cannelle ou gaufrettes parfumées à la Mastiha, émiettés
  • 45 ml (3 c. à soupe) de miel grec
  • 6 blancs d’œufs
  • 450 g (1 lb) de fromage à la crème
  • 250 ml (1 tasse) de sucre
  • 10 ml (2 c. à thé) d’extrait de vanille
  • Pincée de sel
  • 750 ml (3 tasses) de yogourt grec Oikos, égoutté

Garnitures de fruits confits ou noix au choix : bergamote, zestes d’orange, pistaches, etc.

Préchauffer le four à 190 °C (375 °F).

Combiner les biscuits émiettés et le miel dans un bol, puis en tapisser le fond et les côtés d’un moule à charnières de 22 cm (9 po). Réfrigérer jusqu’au moment d’assembler le gâteau.

Dans le bol du mélangeur, battre les blancs d’œufs, le fromage à la crème, le sucre, la vanille et le sel. Ajouter le yogourt Oikos et bien incorporer. Verser le mélange dans la croûte réfrigérée et cuire au four de 35 à 45 minutes ou jusqu’à ce que la garniture soit prise mais encore tremblotante.

Retirer du four et laisser refroidir à température ambiante pendant une heure. Verser la garniture désirée sur le gâteau et réfrigérer quelques heures jusqu’à ce que le gâteau soit complètement pris.