Nick Hodge pour l’Été des Chefs

Gnocchi de maïs, crabe dungeness, sauce bisque.

L’une des choses que j’aime de la cuisine de Nick Hodge est le fait qu’elle est tellement réconfortante.  Tout comme son restaurant d’ailleurs, puisqu’arriver au Kitchnette, c’est un peu se sentir comme chez un ami.  Serveur sympathique, ambiance agréable sans être trop bruyante, et nourriture alléchante.  Le plat que Nick a présenté : des gnocchis de maïs avec du crabe Dungeness, servis dans une sauce bisque.  Connaissant la cuisine de Nick à la base, je dois dire que je m’attendais à un plat très consistant.  Ceci étant dit, ce plat était tout en douceur et les gnocchis fondaient sous la dent.  Adorant le crabe, ce plat a su me charmer et, encore une fois, l’élément réconfortant présent dans les plats de M. Hodge venait y ajouter la petite touche finale.

Cliquez sur le lien pour participer au concours de l’Été des Chefs.

Voir aussi :

Été des Chefs version 2012

S’Arto Otis Chartier, Les Enfants Terribles, Sushis de crabe.

Le lancement de l’Été des Chefs a eu lieu la semaine dernière au Balnéa Spa à Bromont.  Comme je vous l’ai mentionné dans mon premier article sur l’Été des Chefs, je fais partie des juges invités cette année.  Je devrai donc tester les plats des chefs de la cuvée 2012 afin de les évaluer.  L’événement de lancement était prometteur, j’ai déjà pu goûter des plats qui m’ont vraiment intéressé.  Voici les dates où vous trouverez les chefs au Balnéa. Sachez également que les chefs présenteront leurs plats Balnéa tout l’été dans leurs restaurants respectifs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Manger dans une Kitchenette

Kitchnette
Entrée de flétan et raisins frits.

Récemment, une amie m’a fait découvrir le Kitchenette, un restaurant dans un coin un peu perdu (René-Levesque/Papineau) qui vaut vraiment le détour.  Tout au long de la soirée, les plats auxquels j’ai goûtés m’ont enchanté.  Ceci dit, pour vraiment profiter de l’expérience gastronomique, il est préférable de ne pas avoir un budget trop serré, car les plats sont légèrement dispendieux.  Aux cuisines, on retrouve le très sympathique Nick Hodge, qui est également à la barre du Icehouse.

Kitchenette
Taco japonais, boeuf effiloché teriaki, déesse verte, slaw de daikon.

La photo de mon taco est un peu floue, mais croyez-moi, ce fût une de mes plus belles surprises.  Il était délicieux, goût recherché, présentation originale et mélange de textures intéressant.  Je vais définitivement reprendre ce plat lors de ma prochaine visite.

Kitchenette
Cioppino, crabe, crevette, pétoncle, palourde, moule et poisson du jour.

Comme plat principal, le Cioppino m’a ravi par ses couleurs.  Un plat d’une grosseur gigantesque incluant crabe, pétoncle, palourde et autres fruits de mer.  Ce plat est traditionnellement un genre de ragoût de poisson servi dans un bouillon avec tomates et fruits de mer.  Il est généralement accompagné de pain grillé.  C’était vraiment superbe, je n’avais pratiquement plus faim et j’ai continué de manger quand même, car moi et les fruits de mer, c’est une réelle histoire d’amour!

kitchenette
Tarte aux pacanes au Maker's mark (brandy) à la mode.

Comme dessert, j’ai choisi la tarte aux pacanes cuisinée par la belle mère du cuisinier.  D’ailleurs, tous les desserts que vous trouverez au Kitchenette sont cuisinés par cette dame au talent certain pour les sucreries.  La tarte était bonne, mais j’ai de loin préféré le dessert de mon amie Ève qui était le sundae au sticky toffe pudding et Crackers Jacks maison.  C’était tellement décadent, j’en voulais encore.  Je dois également donner une mention spéciale au poudding au pain qui était succulent!

kitchenette
Sundae au sticky toffee pudding et Cracker Jacks.
kitchenette
Pouding au pain avec caramel au Jack Daniel's et pacanes rôties.
Kitchnette
Porc de Gaspor et Hash de courge musquée.

De la rue aux étoiles (retour sur l’événement)

Pour sa 8ième année, l’événement De la rue aux étoiles fût une belle réussite qui a permis d’amasser 150 000$ qui seront versés à l’organisme Dans la Rue (voir mon autre article ici). Plusieurs restaurants se faisaient une compétition amicale. J’ai déjà hâte à l’année prochaine!

Je dois dire que j’ai eu un favori tout au long de la soirée.  Je trouvais que le burger du St-Urbain se distinguait nettement des autres. J’ai également aimé ceux du Kitchnette et de Chez l’épicier.  Mention spéciale à l’animatrice Anne-Marie Withenshaw qui a fait un travail superbe. Quel aurait été votre choix? Voici quelques photos de la soirée :

Sans photo :

Bice : boeuf Angus et mozzarella.

Barroco: pain brioche maison, garni de flan de porc braisé, fromage pecorino aux poivres et rémoulade de chou-fleur à la truffe.
Andrea du blog http://alasaveurdandrea.com/ s'affaire à la tâche avec le restaurant Jolifou pour leur burger de saumon fumé grillé avec aïoli et légumes.
Ferreira Café: trio de viande épicée, fromage Serra dans une brioche portugaise..
Pintxo: beaucoup de foie gras et chutney.
St-Urbain: osso bucco : hamburger de jarret de veau braisé pendant 36 heures dans une brioche au gras de canard fumé et pecorino.
Chez l'épicier: canard et mayonnaise au foie gras.
Boucan: un jalapeño fumé et farci entouré de bacon avec glaçage, dans une brioche avec condiments maison.
Le bar, sous la supervision de l'équipe Aldo
Kitchenette/Icehouse: poulet frit, fromage et chili.
Petites douceurs après avoir mangé autant de pain
Grain de sel: boudin, chutney de banane, aïoli, chocolat et piments anchos..
Jongleur