Salade de tomates

Voici une recette découverte sur le site de Josée Di Stasio que j’ai légèrement modifiée, pour un accompagnement génial et vraiment léger.

Donne 4 à 6 portions

Ingrédients

  • Les tomates de 3 boîtes de conserve de tomates italiennes, 796 ml/28 oz (tomates et jus séparés)
  • De l’huile d’olive extra-vierge
  • 1 casseau de tomates Olivetti, de tomates raisins ou encore tomates cerises, coupées en deux
  • 1/2 tasse de feuilles de persil plat
  • 1/2 tasse persil
  • 1 échalote française ciselée finement
  • Sel et poivre du moulin

Préparation

Préchauffer le four à 160 °C (325 °F).
Couper les tomates italiennes en deux et les évider. Déposer sur une plaque à pâtisserie chemisée d’un papier parchemin. Assaisonner de sel, de poivre et d’un filet d’huile d’olive et faire cuire au four pendant 1 heure, en prenant soin de vérifier et de tourner la plaque au besoin. Les tomates doivent être légèrement caramélisées. Couper les tomates rôties en deux, réserver le jus de cuisson.

Dans un saladier, mélanger les tomates fraîches, le persil, l’échalote, les tomates rôties et leur jus de cuisson. Ajouter un peu d’huile d’olive au besoin et assaisonner. Servir comme accompagnement.  C’est vraiment délicieux! –

Saucisse portugaise et melon

saucisse portugaise et melon

Une idée d’entrée très facile et rapide de mon amie Édith.

Couper simplement des cubes de cantaloup avec des tranches de saucisse portugaise et mettre sur un pic de présentation.  Le résultat est délicieux. –

Soupe à l’oignon avec mousseux

Me voilà chez moi un dimanche soir et, malgré la chaleur, j’avais le goût de manger de la soupe à l’oignon.  N’ayant ni vin, ni bière sous la main, je ne savais pas trop quoi faire.  Une bouteille de mousseux que j’avais acheté quelques semaines plus tôt me saute alors aux yeux. Pourquoi ne pas essayer, me dis-je ! Le résultat était aussi fameux que les deux coupes de mousseux que j’ai pu boire à ma santé! 😉

4 oignons moyens émincés grossièrement (l’idéal est de mélanger les sortes; rouges, espagnols, blancs)

2 cuillères à soupe de beurre

2 gousses d’ail hachées finement

3 tasses de bouillon de boeuf (ou de légume pour les végétariens)

2 tasses de mousseux (voici celui que j’ai utilisé)

2 feuilles de laurier

Épices au goût (Poivre, persil, basilic, romarin etc.)

Gruyère râpé pour couvrir le bol

Pain crouté (je prends toujours un pain au fromage ou aux herbes, sinon je vous suggère de faire des croutons avec des fines herbes)

Faire revenir les oignons et l’ail dans le beurre jusqu’à ce qu’ils caramélisent (environ 20 à 30 minutes).  Si les oignons semblent vouloir brûler, ajouter 2 cuillères à soupe de liquide (vin ou bouillon de boeuf).  Il est important de mélanger les oignons lors de la cuisson.  Une fois vos oignons caramélisés, déglacer avec le mousseux et mélanger en prenant soin de bien gratter les sucs au fond de la casserole (vives les ustensiles en silicone pour ne pas abîmer vos chaudrons).  Par la suite, incorporer le bouillon de boeuf et le reste des épices, puis laisser mijoter pendant environ 20 minutes.

Préchauffer le four à 200 °C (400 °F). Mettre le pain au four pour le faire griller. Verser la soupe dans des bols, ajouter le pain grillé et le fromage.  Faire gratiner et déguster.

Nota bene : Ne pas oublier de bien savourer le reste de votre bouteille de mousseux! –

Salade de pois chiches

Comme vous connaissez mon amour des pois chiches, j’ai trouvé une superbe recette de salade estivale.  La voici donc :

Ingrédients

  • 1 1/2 tasse (375 ml) de pois chiches secs
  • 1 brin de sauge ou de thym frais
  • 1 feuille de laurier
  • 1 branche de coeur de céleri avec les feuilles
  • 3 tasses (750 ml) de concombre en dés
  • 1 1/4 c. à thé (6 ml) de sel
  • Grains de 5 épis de maïs frais, cuits
  • 1 poivron rouge en dés
  • 1 tasse (250 ml) d’oignon rouge en dés
  • 1/2 tasse (125 ml) d’huile d’olive
  • 1/4 tasse (60 ml) de jus de citron
  • 1/4 tasse (60 ml) de vinaigre de vin blanc
  • 1 pincée de poivre noir
  • 1/3 tasse (75 ml) de feuilles de menthe hachées

Marche à suivre:

1. Mettez les pois chiches dans une casserole avec 8 tasses (2 litres) d’eau, amenez à ébullition puis laissez cuire à petit bouillon pendant 10 minutes, en brassant. Attachez avec de la ficelle le brin de sauge, la feuille de laurier et la branche de céleri; ajoutez ce bouquet garni dans la casserole; baissez le feu, couvrez et mijotez de 45 à 75 minutes, jusqu’à ce que les pois chiches soient tendres. Jetez le bouquet garni, égouttez les pois chiches, transférez-les dans un saladier et laissez-les refroidir.

2. Dans un autre bol, mélangez les dés de concombre avec 1 c. à thé (5 ml) de sel et laissez reposer pendant 20 minutes. Videz le bol dans une passoire et égouttez le concombre en pressant pour extraire le liquide; ajoutez-les aux pois chiches. Incorporez les grains de maïs, le poivron et l’oignon, l’huile, le jus de citron, le vinaigre, le poivre et le reste du sel; laissez reposer la salade pendant au moins 30 minutes (préparée la veille, conservez-la au réfrigérateur). Ajoutez les feuilles de menthe au moment de servir.

Pour ma part, j’ai ajouté des courges coupées en dés, ainsi que des carottes afin d’y donner une petite touche personnelle. –

Épis de maïs au beurre citron

Voici l’une des recettes testées lors de ma soirée avec le Cuisinier rebelle et la présentation des poulets Exceldor:

Épis de maïs au parmesan et beurre citron

Épi de maïs et beurre citron

Ingrédients :

1/2 livre de beurre salé

6 gousses d’ail écrasées

Zeste et jus d’un demi citron

2 c. à soupe de ciboulette hachée

1 c. à thé de paprika fumé

Sel et poivre

Mélanger tous les ingrédients et réserver

Marche à suivre :

Préchauffer le barbecue à température moyenne.  Éplucher les épis de maïs en prenant bien soin de garder les feuilles attachées à l’épi.  Bien enlever la barbe du maïs et recouvrir l’épi de ses feuilles.  Faire tremper les épis dans un bol d’eau froide pendant 30 minutes.  Sortir le maïs de l’eau et le secouer pour enlever l’excédant d’eau.  Mettre le maïs sur le grill et le faire cuire à couvert pendant 15 minutes en le retournant quelque fois pendant la cuisson.  Déballer les épis de maïs (attention, c’est chaud) et couvrir de beurre citron.  Parsemer de parmesan râpé. –

Le Raza, cuisine colorée

RAZA

J’ai eu la merveilleuse opportunité de joindre quelques blogueurs foodies pour une soirée au Raza la semaine dernière.  Un menu 6 services nous a été présenté, cuisiné par le Chef et propriétaire Mario Navarrete Jr.  J’ai vécu une expérience où le plaisir était présent autant au niveau visuel que gustatif. Le chef nous a indiqué qu’au Raza, il changeait le menu à tous les jours car il n’aimait pas nécessairement offrir la même chose à sa clientèle.  Le menu propose une cuisine latine réinventée qui vous titillera les papilles autant que les yeux.

Pour commencer ce festin, le chef nous a concocté un potage de champignons fumé au bois de pommier. Un potage à base de champignons, de crème beurre et d’épices, qui était fumé devant nous.  J’ai appris un petit truc durant la réalisation du potage: toujours mettre l’huile en premier et le beurre à la toute fin, car le beurre a tendance à brûler. Le potage était délicieux, le goût de fumée était présent sans être trop persistant, un mélange pratiqué par des mains de maître. Comme vous pouvez le constater sur la photo, la soupe est d’abord fumée dans un contenant, puis recouverte d’une pellicule plastique juste avant d’être servie sur les champignons.

bois de pommier
Le chef enfume la soupe
champignons pour le potage
soupe finale
Le chef nous explique la soirée

Pour continuer le repas, nous avons eu droit à un ceviche de Cardeau d’été.  Le Cardeau est un des plus grands poissons plats et sa chair est tendre et savoureuse.  Le ceviche était à base de sel, d’ail, de jus de lime et de chlorophylle de piment jalapenos et serrano.   Le tout était servi sur un lit de patate douce ainsi que d’encre de seiche.  Un délice qui mariait bien douceur et piquant.

Le chef nous a avoué aimer servir un plat plus crémeux après un ceviche.  Notre troisième service fût donc ce qu’il appelle « the garden », un plat que j’ai apprécié car il était haut en couleur: une purée de pomme de terre dans laquelle il avait caché une sauce faite de fromage frais semblable au ricotta.  Sur le dessus du plat, il a ajouté des asperges, des carottes, des fleurs ainsi que des champignons qu’il a fait sécher et réduit en poudre.  Les champignons ainsi réduits donnaient un aspect très intéressant à ce plat.  Une huile huancaina épicée était également ajouté à l’ensemble pour rehausser le goût du jardin.

Le jardin

Suivant cette proposition, M. Navarrette Jr nous a fait découvrir un plat plus piquant, composé de pommes de terre à chair bleu, de crevettes cuites sous vides, et de piment aji amarillo.  Un mélange sweet and sour qui était bien relevé.  J’ai adoré ce plat.

patate à chair bleu

C’était presque la fin mais nous avons eu droit à deux desserts sublimes.  Le premier, une gelée de fleur de la Jamaïque sur laquelle était déposées des pastilles de purée de fruits glacées, les vertes aux kiwi, épinard et avocat et les jaunes, à la mangue.  C’était très frais et le tout fondait en bouche.  J’ai vraiment apprécié.  Le chef m’a même donné le reste des pastilles de fruits qu’il avait fait pour la démonstration, j’ai donc eu droit à un petit plus que j’ai dévoré (haha!)

pastilles glacées
gelée de fleur de la Jamaique

.

.

.

.

.

Pour terminer le repas en beauté, un gâteau au maïs surprenant cuit au micro-onde, accompagné d’un tapioca de maltodextrine au nutella accompagné de crème glacée au sucre de canne.  Le maltodextrine, mélangé avec le nutella, crée de petites boules (style caviar) de nutella qui fondent littéralement en bouche. Moi qui adore les desserts, j’étais aux anges. Une expérience à renouveler le plus rapidement possible. –

tapioca maltodextrine
Dessert

Index

Critique de restaurants et autres:

Brunch :

Événements où j’ai été invité à titre de blogueur :

Recettes :

Desserts :

Entrées :

Plats principaux :

Déjeuner :

Art de vivre :

Brochettes en entrée

Rien de plus simple que cette entrée toute en fraîcheur:  une tomate raisin ou cerise, une feuille de basilic et un morceau de melon d’eau que vous insérez sur une petite brochette.  Cette idée est superbe pour le temps des fêtes où les repas sont souvent copieux.   Servir très frais.

Merci à mon amie Audrey!

Autre idée de recette avec melon d’eau :

Salade d’été