Bistro Nüvü

Le Nüvü est un nouveau bistro situé au 1336 rue Sainte-Catherine Est.  On nous y promet une Expérience.  Des écrans ACL, des projecteurs multimédias et des toiles de l’artiste Dominic Besner décorent le bistro.  Un décor parfaitement orchestré tout en blanc avec un éclairage changeant selon les projections.  Les serveurs habillés de noir font un beau contraste avec le décor.

Le thème de la soirée pour tous les vendredis est New York. Nous avons pu assister à une projection de photographies de la ville qui nous mettaient dans l’ambiance, tout comme leurs drinks délicieux.

Nous avons tous pris un verre avant de commencer le repas pour tester leur talent de mixologie.  J’ai pris un Concombre Masqué composé de concombre, de gin, d’aneth, d’un peu de jus de citron et de sirop de sucre.  J’adore les breuvages alcool et concombre. C’est rafraîchissant. Celui-là était excellent, juste bien dosé et composé d’ingrédients frais, j’ai adoré.

Parlons un peu de l’Expérience: grâce au chef Bernard L’hôte, nous découvrons des petits trésors de gastronomie.  Nous avons commandé plusieurs tapas afin de pouvoir goûter à plusieurs aspects de leur cuisine.  J’ai commencé par le Tokyoïte, le Brandiose ainsi que le Diabolique.

Le tataki de thon était bon sans plus (ceci dit, mon amie Frédérique l’a adoré), les pétoncles tempura un régal et la brochette de boeuf avec la sauce barbecue au brandy était sublime.  Une autre des convives avec qui j’étais a commandé le Réflexe, le Fashion Victim, le Liberthym ainsi que le Tokyoïte.  Le Réflexe, un mélange de tomate et de mozzarella, était très bon, un classique.  Elle a par contre préféré le Tokyoïte, comme la majorité de mes amis.

Nous avons également testé le tartare de saumon avec pommes frites et légumes.  Ce fût mon point négatif de la soirée  (recette de tartare de saumon). Le mélange des ingrédients trop goûteux donnait l’impression de perdre totalement la saveur du saumon.  J’adore généralement le tartare de saumon, mais celui-ci ne figure pas comme un de mes préférés.  Cependant, les frites étaient exquises, ainsi que les légumes.

Pour terminer, j’ai eu le plaisir de manger le tiramisu aux pistaches, le Doux Jésus.  Sans faire de jeux de mots, c’était divin.  Du marscarpone, de la crème de pistache et du gâteau à la noix de coco, un mélange pour ravir les gourmets! Pour couronner le tout, une cerise amarena, et on arrive près de l’extase culinaire.

Les plus : les tapas à moitié-prix avant 19h00, le décor, le site internet plus que complet, leur compte twitter qui nous envoyait des messages au cours de la soirée, les ingrédients choisis avec soins, l’expérience totale et notre serveuse très sympathique, souriante, et disponible.  Bref, un excellent service! –

Nüvü

on aime le miroir des toilettes!

Vous avez dit cru? (Bistro Lustucru)

Crédit photo Maxime Boisvert*

C’était hier que se déroulait en grande pompe l’ouverture officielle du Bistro Lustucru sur l’avenue du Parc. Le tout était orchestré par Bicom communications, c’était à ne pas manquer, une belle découverte en soi.  Par contre, il y avait, selon moi, beaucoup trop de monde! (comme c’était une ouverture, disons seulement que cela s’est quand même bien passé)

Le concept est extrêmement intéressant, avec un bar à cru d’un côté et un menu bistro de l’autre.  On nous promet beaucoup de changements dans les menus selon les saisons.  J’ai bien hâte de découvrir les prochaines concoctions des chefs Iannick Lessard et Guillaume Vignola.  Le restaurant est l’endroit par excellence pour les gens qui en sont à leurs premières armes au niveau des tartares.

Lors de mon arrivée, je fus rapidement entrainé vers le mini-plateau pour le tournage de l’émission L’épicerie où je me suis entretenu avec deux autres blogueuses foodies ainsi que l’animatrice Johane Despins. Nos discussions se sont tournées vers les médias sociaux, les blogues, twitter et l’influence des gens sur nos choix culinaires.

Par la suite, j’ai pu tester quelque peu la nourriture. Ceci dit, je compte y retourner très bientôt afin d’approfondir mes essais. J’ai donc goûté aux huîtres qui étaient savoureuses, très goûteuses sans être trop prononcées, un délice.  J’ai aussi eu la chance de goûter au boudin noir, avec chutney à la rhubarbe.  Excellent aussi, on apprécie malgré tout le mélange des saveurs, malgré la sauce qui était extrêmement sucrée.  Pour terminer, je me suis laissé tenté par la terrine de porc aux pommes et romarin, tout simplement délicieuse.

Bref, je dois absolument y retourner afin de tester tout le menu !

Pour plus de photos, voir le blog 2 Capricieux et celui de Christelle is flabbergasting avec qui j’étais pour le tournage de L’épicerie. –