Laurier BBQ

M. Ramsay en entrevue avec Catherine Lefebvre

Je dois vous avouer quelque chose.  Je n’écoute pas la télévision.  Ce qui fait que lorsque j’ai été invité à l’ouverture du nouveau Laurier Gordon Ramsay, je n’avais aucune idée de qui était ce Gordon Ramsay.  En bon blogueur que je suis, j’ai évidemment fait une recherche avant de m’y rendre, car tout le monde semblait au courant, sauf moi.  Voilà que je me rends compte que c’était une star de la casserole et une vedette de la recette.  Dès lors, j’ai su que cette ouverture ne serait pas comme les autres.  Arrivé sur place, je remarque à peine le nouveau décor champêtre qui habite l’endroit.  Il y avait tellement de gens qu’il était difficile d’avancer.  Succès de la boite de relation publique ou célébrité de M. Ramsay?  Toujours est-il que c’était la place « in » cette journée-là.

beaucoup de "people"

Essayant de me faufiler jusqu’à l’endroit où on servait la bouffe, je me suis découragé très vite.  Je n’ai pris qu’un verre de vin blanc.  J’ai eu, par contre, de très bon commentaires sur la qualité de la nourriture.  Je me promet d’y retourner afin de vous faire un portrait plus précis de ce qu’est devenu le Laurier BBQ.  En attendant, j’ai pu dévorer un sac de chips maison qui m’a été gracieusement offert.  C’était juste assez pour me donner le goût d’y retourner.  N’ayant jamais été au Laurier BBQ avant, j’aimerais avoir vos commentaires sur l’ancienne incarnation.

Les fameuses chips maison

Dans ma pochette de presse, il y avait un menu, alors j’ai déjà pu faire mon choix pour ma prochaine visite.  Je dois dire que j’hésite entre le saumon grillé sur planche de bois (12$), la guédille de crevette et crabe (13$), le grilled cheese au 3 fromages (10$) et bien évidemment le 1/4 de poulet poitrine (14$).  Comme vous pouvez le constater, les prix sont très abordables.  J’ai déjà hâte de tester ce nouveau menu, et vous? –

L’Été des Chefs au Balnéa

J’ai reçu récemment une invitation pour aller au spa Balnéa pour l’Été des Chefs.  N’aimant pas particulièrement les spas, j’ai envoyé une collaboratrice spéciale pour vous informer de cet événement.  Voici donc son résumé :

Quoi de mieux que de terminer une semaine mouvementée en allant relaxer dans un spa. La semaine dernière, j’ai eu la chance de participer à l’Été des Chefs qui se déroule jusqu’au 10 septembre dans la réserve thermale Balnéa à Bromont. L’évènement se veut un concours gastronomique amical entre 10 des plus grands chefs de Montréal.

Lors de mon passage, le chef en compétition était Laurent Godbout du restaurant Chez L’épicier. Celui-ci nous offrait un plat qu’il a nommé « expérience thermale de saumon et de pomme », un plat frais et léger avec une présentation impeccable. Tout d’abord, l’entrée était composée de saumon fumé sur pomme de terre, servi avec une sauce à la crème sûre et caviar, aromatisé à la pomme. Cette entrée était tout simplement délicieuse.

Entrée

Situé en dessous du plateau initial, le chef nous a proposé un autre plat sous le même thème. Cette fois-ci, chaque morceau de saumon avait sa personnalité : l’un servi avec une compote de pomme et l’autre sur une purée de pomme de terre. Le tout était accompagné d’un œuf de caille, d’une rémoulade de pomme, d’encre de calmar et de crème sûre. L’ensemble du plat était délicieux et très bien agencé au vin blanc proposé. Point négatif à souligner : je suis un peu restée sur mon appétit, car les portions étaient plutôt petites. Et rendue au dessert, on m’annonça qu’il n’en restait plus!

Plat principal

Malgré tout, j’ai adoré la façon dont le chef a apprêté le saumon. Le mélange de compote de pomme et saumon est définitivement à réessayer.

Ma première expérience au spa Balnéa fût des plus agréables. Ils ont une vue incroyable sur le lac Gale et ils offrent plusieurs activités, telles que le yoga ou des randonnées pour satisfaire tous les goûts. Enfin, pour une détente complète, vous avez le choix parmi différents types de massages. Celui que je me suis offert est le traditionnel massage suédois qui a été personnalisé en fonction de mes besoins.

– Marie-Pier Magnan

Plat principal

La cabane à sucre urbaine

La cabane

Beau en mausus !

Photo des chefs, gracieuseté Bicom communication

Après la première édition 2010 avec le chef Danny St-Pierre (Auguste, Toqué), la Cabane remet ça pour une deuxième année consécutive avec les chefs Patrice Demers (les desserts de Patrice, Les 400 coups) et Marc-André Jetté (Le Newton, Deca 77, Bu, Les 400 coups).  Une vue sur le fleuve ainsi que sur le vieux Montréal, un décor éclectique avec des accents urbains et un menu sucré-salé nous attendaient dans cette cabane à sucre réinventée.

La Cabane prend place dans la Scena.  Située dans le vieux port, la salle était décorée pour l’occasion avec des créations des artisans de Monde Ruelle.  On se retrouve alors dans un lieu mélangeant folklore et look urbain.  Les premiers items que l’on remarquent sont les magnifiques lampes qui ornent l’espace repos ainsi que la gigantesque tête d’orignal suspendue au milieu de la salle à manger.  J’ai apprécié également la petite forêt qui meuble l’accueil devant les grandes portes vitrées de la Scena.

La soirée commença par un cocktail d’ouverture composé de bière Unibroue, de thé glacé ainsi que de sirop d’érable, une belle idée.  Un mélange de goûts intéressant qui nous ouvrait l’appétit pour le repas.

Bon en torrieux!

Entrée #1

Pour commencer le festin, les serveurs nous ont présenté une terrine de wapiti avec betteraves marinées à l’érable.  La terrine était délicieuse, ferme, servie avec la betterave pour rehausser le goût, une bouchée très intéressante.  Une mousse de foie de volaille et gelée d’érable nous était offerte avec quelques petites biscottes ainsi que des œufs mimosas saupoudrés d’érable. La mousse était tellement bonne que plusieurs des convives présents ont terminé leur pot à la cuillère.

Potage à la courge fumée

Pour se réchauffer, nous avons dégusté un potage de courge fumée, saumon confit au gras de canard et oignons cipollinis marinés à l’érable.  Le goût de fumée, très présent dans le potage, donnait un aspect tout à fait intéressant avec un saumon mi-cuît sur lequel était jonchés les oignons cipollinis. J’ai adoré le saumon.

Pour le plat principal: dinde à l’érable cuite sous vide, ragoût de cuisse braisée, haricots cocos, carottes et oreilles de crisse.  Disposé dans une marmite pour quatre placée directement sur la table, ce plat très convivial nous rappelle un peu plus la cabane à sucre traditionnelle.  La dinde était extrêmement juteuse et grâce au ragoût de cuisse ainsi qu’aux oreilles de crisse, le mélange de saveurs était bien agréable.  On ajoute bien évidemment un gros coulis de sirop d’érable sur le tout afin de satisfaire nos estomacs gourmands. L’idée de se servir nous-même m’a beaucoup plu.

Repas principal

Le fun en câline !

Le dessert était composé d’un pot de crème au chocolat, érable et sel de maldon.  J’ai dû me retenir afin de ne pas littéralement dévorer ce dessert complètement sublime, un mélange de textures ainsi que de sucré-salé comme j’en ai rarement vu.  J’étais aux anges. Nous avions également droit à un étagé de glace à l’érable sur ses biscuits ainsi qu’un financier à l’érable.  Le sandwich à la crème glacée revisité était rafraichissant après ce repas relativement lourd.  Pour terminer, une mignardise de mousse à l’érable gelée à l’azote concoctée devant nos yeux.  C’est grâce à la cuisine moléculaire que nous pouvons découvrir ce petit délice (quoiqu’extrêmement sucré), qu’il faut laisser fondre lentement dans sa bouche pour bien en apprécier la finesse.

Financier à l'érable et sandwich glacé

Le seul petit point négatif de la soirée: la musique, qui était parfois détonante par rapport au décor et au reste de la soirée.

On y va Quand ?

  • du 10 mars au 15 avril 2011

La soirée se passe ?

  • Scena (Quais du Vieux-Port)

C’est Combien ?

  • 55$ par personne taxes et services en sus.

Réservation ?

Les chefs préparent la meringue glacée
La décoration était superbe
Le panache
Le meilleur dessert du monde
Desserts