Les Canailles

Comme vous le savez, j’adore manger.  J’aime encore plus découvrir de bons restaurants.  La majorité des restaurants intéressants sont souvent sur le plateau, dans le vieux Montréal ou encore au centre-ville.  Récemment, plusieurs amis m’ont parlé d’un restaurant dans le quartier Hochelaga pas très loin de chez moi, Les Canailles, un restaurant où le seul point négatif jusqu’à maintenant fût le bruit ambiant.  Un service excellent et très courtois, un apportez votre vin, des plats très intéressants qui viennent chatouiller nos papilles, nous donnant seulement le goût d’y retourner.  La preuve: j’y suis déjà allé deux fois plutôt qu’une et je compte répéter l’expérience.

Ma soirée commença par un plat haut en saveur.  La triade croustillante de la mer servît d’ouverture à ce repas, acras de morue, crabcake et crevettes, le tout accompagné de sauce romanesco et crème sûre.  J’avais pris cela à ma première visite et j’en fût tout aussi enchanté.

La triade croustillante de la mer.

Je pu également goûter à la salade de pieuvre et de calmars qui était savoureuse.  Je suis facile à convaincre lorsqu’il s’agit de pieuvre, cependant, elle est rarement bien apprêtée.  Ici, le cuisiner sait s’y prendre!

Salade de pieuvre et de calmars, oignons rouges, fenouils et câpres.

J’avais aussi goûté, lors de ma visite précédente, à la salade de légumes grillés et de fromage halloum qui était très bonne.  Avant d’attaquer mon plat principal, je me suis gâté et j’ai commandé un trou normand.  Glace à l’orange sanguine servie avec vodka dans une coupe de style martini, on aime la présentation.  Je dois par contre dire que la glace était meilleure la première fois.  Lors de ma deuxième visite, elle était beaucoup trop dure.

Le trou normand.

Arrivé au plat principal, j’avais l’estomac qui en redemandait.  J’ai commandé les pétoncles U-10 servie avec peperonata, presto de roquette et polenta au parmesan.  Tout simplement sublime, les pétoncles fondaient littéralement dans la bouche.  La polenta était un accompagnement très intéressant.  Je dois mentionner la présentation des plats, c’est toujours un plaisir de recevoir une assiette comme celle-là.

Pétoncles U-10.

Mes amis ont commandés dans l’ordre, la bavette de boeuf  black Angus 8 oz avec poêlée de champignons, sauce aux poivres et pommes de terre boulangères ainsi que le burger Homa, burger dans lequel ils ont incorporé du foie gras à l’intérieur même de la boulette avec mayonnaise à la truffe, oignons marinés, frites et salade.  Je suis rarement impressionné par une bavette de boeuf mais celle-ci était excellente, sans oublier la cuisson qui était parfaite.  Pour ce qui est du burger, avis aux gens qui aiment les repas intense!  C’est totalement décadent!

Bavette de boeuf.
Burger de foie gras.

Finalement, que serait un repas comme celui-là sans tester les desserts?  J’ai mangé le nougat glacé avec pistaches et écorces d’orange, qui est très rafraichissant.  Une de mes amies a commandé le sublime gâteau au fromage fouetté servi dans une verrine avec un croustillant de chocolat et une confiture de fraises, on en redemande.

Nougat glacé
Gâteau au fromage

Je vais définitivement y retourner pour tester le surf and turf (porc et crevettes ici) ainsi que le parfait Les Canailles qui semble tout à fait cochon! –

Le prix : Il faut compter environ une quarantaine de dollars avant taxes et service.

Le Bitoque

Nous sommes allés au restaurant le Bitoque pour la fête d’une amie.  Ce fut ma première expérience dans un restaurant portugais.  J’ai lu un peu sur leur cuisine avant la soirée.  Les grillades, calmars, morue et sardine sont quelques-uns des plats typique de cette cuisine.  Ce restaurant « apportez votre vin » vaut définitivement la peine d’être testé pour ses tapas.

Calmars

J’ai commencé mon repas avec deux tapas, accras de morue ainsi qu’une salade de calmars grillés avec salsa aux agrumes et poivre rose.  J’ai vraiment adoré ces tapas.  Les calmars étaient tendres et le mélange agrumes et poivre rose est fort intéressant.  Je suis tombé en amour avec les accras de morue.  Délicieux, légèrement frits, on en redemande! Mon amie a commandé les calmars frits qui étaient aussi bons.

Accras de morue

Pour le plat principal, j’ai commandé Pétoncles et Crevettes géants poêlés et crème de poivron rouge et paprika fumé, servis avec risotto aux tomates, olives et légumes.  Je dois avouer avoir été déçu par ce plat.  Le rapport quantité versus prix était un peu trop élevé en faveur de ce dernier.  Le risotto était bon, mais les pétoncles étaient beaucoup trop cuits.

Crevettes, pétoncles et risotto

Finalement, au dessert, je pris une Keylime pie qui était succulente. On y retourne donc définitivement pour les tapas, un peu moins pour les plats principaux. –

Keylime pie

La prunelle (critique de restaurant)

Pour le 30ième anniversaire de mon meilleur ami, nous sommes allés au restaurant La Prunelle situé sur Duluth, au coin de St-Denis.  Ce restaurant « apportez votre vin » offre, depuis 1999, des plats à saveur française adaptés selon les saisons.

escargots

Comme entrée, j’ai sélectionné le panier d’escargot aux tomates sechées, légumes et copeaux de cheddar Perron.  L’idée d’un panier est intéressante, par contre le flagrant manque d’escargots enlevait tout le plaisir.  La présentation « punchée » laisse place à un goût décevant.  À l’intérieur, il y avait également un mélange de légumes et tomates séchées qui n’était pas vraiment bon.  En général, le goût était correct, sans grande surprise.

Crème brulée au foie gras

Mon ami a commandé la crème brulée au foie gras.  Elle était accompagnée d’un feuilleté de chèvre.  La crème brulée était très bien.  Par contre, mon ami l’a trouvée moins bonne que d’autres qu’il avait mangées ailleurs.  Pour ma part, je l’ai trouvée savoureuse.

risotto de la mer

Le risotto était bon.  Crémeux et bien goûteux, en tant que plat principal, c’était réussi.  Par contre, le manque de fruits de mer était un peu désolant.  J’aurais aimé goûter quelques petits pétoncles mélangés avec le risotto.  Ceci dit, le plat était quand même bien réalisé.

Somme toute, une expérience correcte pour le prix.  Il y avait un bel équilibre entre l’esthétique des plats et leur goût.  Il aurait été intéressant, par contre, de découvrir des entrées un peu plus relevées.  L’ambiance était très bien.  En bref, on pourrait dire que c’est un restaurant « apportez votre vin » sympathique pour célébrer une fête en groupe.

Voir ici mon article sur le Quartier Général qui est également un « apportez votre vin ».

Consultez mon article sur le restaurant La Cantine.

Lien pour La Prunelle sur RestoMontréal. –

Quartier Général (restaurant)

J’ai testé pour vous le Quartier Général sur Gilford.  Un restaurant qui, selon le site enroute, est l’un des 10 meilleurs au Canada.  Je n’ai pas été déçu.  Un menu haut en couleurs qui propose des recettes mélangeant cuisine française et terroir québécois.  Comme le restaurant nous propose d’apporter notre vin, on peut se gâter! Pour ma part, j’avais choisi le Garnacha Castillo de Monséran, Vieilles Vignes, Carinena 2007.  Un vin qui m’avait été proposé par le conseiller de la SAQ en me disant qu’avec ce vin là, je ne pouvais me tromper (ne sachant pas ce que j’allais manger).  Il n’eut pas tord, ce fut ma découverte pour 2010.  Pour le repas, l’ardoise nous propose 2 choix, le menu à la carte des prix entre 25 et 30$ pour le plat principal ainsi que des entrées au prix de 10$.  Nous avons tous pris la table d’hôte qui ajoute un supplément de 12$ au plat principal incluant une soupe ou une salade, l’entrée, le plat principal et le dessert.  Un prix extrêmement raisonnable pour la qualité des plats.

potage panais et fenouil

La serveuse commença par nous expliquer le menu d’une manière très attentionnée.  J’aime quand les serveurs connaissent le menu et peuvent nous le détailler car cela facilite grandement notre choix.  Quoique dans ce cas-ci, le choix était difficile. On commence donc par la soupe qui était délicieuse. Un potage panais et fenouil qui, sans être trop prononcé, nous ouvrait l’appétit pour le reste du repas.

pieuvre grillée

Pour l’entrée, j’ai commandé de la pieuvre.  Pieuvre qui est d’abord pochée, puis marinée, pour finalement être grillée. Elle est servie sur un lit d’edamame (fève de soya), accompagnée par un yogourt de lait de chèvre.  J’adore la pieuvre et je dois dire que c’est l’une des meilleures que j’ai mangée jusqu’à présent.  Elle était tendre et goûteuse, et mélangée avec le yogourt, c’était divin.

Cerf de boileau

Pour le plat principal, j’ai opté pour le Cerf de Boileau.  La photo ne reflète pas du tout le délice que ce plat nous réserve.  La viande sauvage est l’un de mes plats favoris.  Ce cerf était merveilleux.  Il est servi sur un lit de lentilles, avec champignons sauvages poêlés, accompagnés d’une sauce forestière.  Ce plat, quoique très salé, m’a ravi.  On nous suggère de le prendre saignant ou médium-saignant, et la cuisson de la viande était parfaite.  J’en reprendrai sûrement lors de ma prochaine visite.

On est occupé en cuisine
Crème brûlée

Je n’ai toutefois pas été impressionné par mon dessert.  J’adore la crème brûlée, mais celle-ci était bien, sans plus.

Nougat glacé

Un des convives avec qui j’étais a choisi le nougat glacé.  Un dessert sublime, frais et subtile, il est servi avec un sirop d’hibiscus, une confiture de pêche blanche et un granola maison.

Les plus : un restaurant à essayer pour la qualité des entrées et des plats principaux, des prix excellents, un menu bien monté, un service attentionné (mais voir plus bas) et des assiettes bien garnies.

Les moins : le service très long, on nous a accueilli longtemps après notre arrivée, les desserts très ordinaires comparativement aux autres plats.  Si vous aimez les restaurants tranquilles, ce n’est pas la place où aller, car c’est très bruyant; par contre, cela convenait au type de souper auquel j’assistais. –

Gâteau au fromage