Burger de filet de porc sauce au yogourt

IMG_2209

1 filet de porc, bien taillé, environ 12 oz (375 g)
12 Cocktail ou petits pains mini

Mélange mexicain :

1 c. à soupe de cassonade
2 c. à thé de poudre d’oignon
1  1/2 c. à thé de poudre de cacao
1 c. à thé de poudre d’ail
1/2 c. à thé de paprika fumé
une pincée de cannelle

IMG_2200

Sauce au yogourt :

Mélanger ensemble 1/2 tasse de yogourt Oikos à la lime, sel, poivre et 1 c. à soupe (15 ml) de coriandre fraîche hachée.

Dans un petit bol, mélanger les ingrédients du mélange mexicain. Mettre votre filet de porc et vos épices dans un grand sac ziploc et brasser pour bien enrober le filet. Mettre de côté 30 minutes. Pendant ce temps, préchauffer le four à 425 F/220 C.

Placer le filet sur ​​une grille dans une rôtissoire. Vous pouvez utiliser un thermomètre à viande, faire cuire 20-25 minutes ou jusqu’à ce que la température interne atteigne 155 ° F / 68 ° C (ou selon vos préférence – personnellement, j’aime le porc rosé). Mettre le porc dans une assiette et laisser refroidir légèrement. Trancher le filet finement.

Sandwich :

Mettre quelques tranches de porc sur votre pain, ajouter tomates, salade et autres garnitures.  Ajouter une bonne cuillère de sauce yogourt lime-coriandre et déguster. Ce sandwich peut également se manger froid; par contre, pour éviter que ce soit sec, ajouter plus de sauce au yogourt.

IMG_2202

Tomates confites

Avant de mettre au four

Chauffer le four à 325.  Utiliser le contenu d’une boîte de tomates.  Les couper en deux et les vider de leurs noyaux (opération délicate, car les tomates sont très molles).  Placer les tomates sur un papier parchemin.  Assaisonner avec vos épices favorites.  J’aime bien avec de la coriandre fraîche ou du basilic, un peu d’ail, du poivre au moulin et du sel.  Arroser d’huile d’olive. Placer au four pendant environ 2 heures.  Tourner les tomates à mi-cuisson.

Mi-cuisson

Vérifier la cuisson après 1h30 pour ne pas qu’elles brûlent.

Voici à quoi devrait ressembler le résultat :

Résultat

À utiliser dans des salades, pâtes ou dans vos recettes préférées. –

Strudel au poulet

Donne environ 3-4 Strudels

  • 4 oignons verts hachés finement
  • 1 gros oignon haché finement
  • 1 paquet de champignons coupés en tranche
  • 2 poitrines de poulet cuites et coupées en dés
  • Sel, poivre
  • 2 cuillères à thé de persil haché
  • Environ 2 tasses de fromage suisse râpé
  • 2 oeufs battus
  • 9 feuilles de pâte filo, décongelées de la veille
  • 2 tasses de beurre
  • Crème sûre en accompagnement

Note : pour faire 4 strudels, prévoir 12 feuilles de pâte filo.

Truc : lorsque vous faites votre recette, sortir votre pâte filo du four et le recouvrir d’un linge humide.

Chauffer 1 cuillère à soupe de beurre et faire sauter les oignons environ 2 minutes.  Ajouter les champignons et les cuire pour 5-6 minutes.  Ne pas en mettre trop dans la poêle en même temps, car ils ne vont pas brunir.  Réduire le feu et ajouter le poulet, le sel, le poivre ainsi que le persil.  Mélanger et ajouter les oeufs.  Laisser cuire pour encore 5 minutes et ajouter le fromage.  Une fois que le fromage sera fondu, enlever la poêle du feu.  Préchauffer le fou à 350.

Mettre une feuille de pâte filo sur une surface de travail et beurrer avec la première tasse de beurre que vous aurez fait fondre au micro-ondes.  Lorsque la feuille est bien beurrée, ajouter la deuxième et refaire le même procédé pour avoir 3 feuilles superposées.

Ajouter le tiers du mélange de poulet au début de votre feuille de pâte filo.  Rouler la pâte très doucement.  Prendre votre pinceau et rajouter du beurre sur le dessus de la pâte.

Cuire de 30 à 35 minutes ou jusqu’à ce que votre pâte soit dorée.

Servir chaud avec une cuillère de crème sûre.

Pour les accompagnements, voir la recette de salade de tomates.  J’ai également fait une purée de brocoli, beurre et basilic. –

Boeuf en croûte

Encore une superbe recette tirée du livre les recettes secrètes de nos mères.

Ingrédients :

Pâte à tarte :

  • 2 tasses de farine
  • 1 cuillère à thé de poudre à pâte
  • 1/4 de cuillère à thé de sel
  • 1/3 tasse de graisse végétale froide
  • 2/3 tasse de lait

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le sel.  Ajouter la graisse végétale et, à l’aide d’un coupe-pâte ou de deux couteaux, travailler la préparation jusqu’à ce qu’elle ait la texture d’une chapelure grossière. Ajouter petit à petit le lait et mélanger avec les doigts jusqu’à ce que la pâte commence à se tenir.  Façonner la pâte en boule.  Réfrigérer 30 minutes.

NDLR: Comme je n’avais pas tous les ingrédients, j’ai plutôt utilisé plusieurs couches de pâte filo.

Garniture :

  • 2 cuillères à table de beurre
  • 1 1/2 livre de boeuf haché maigre
  • 1 oignon haché
  • 1/2 poivron vert haché
  • 1 tasse de céleri coupé finement
  • 1 boite de soupe aux tomates
  • 1 cuillère à table de moutarde de Dijon (j’ai utilisé 3 cuillères à soupe de moutarde régulière)
  • Sel et poivre

J’ai également ajouté 2 gousses d’ail lors de la cuisson et un peu de parmesan avant de mettre la pâte sur la viande.

Dans une casserole, faire fondre le beurre à feu moyen.  Ajouter le boeuf haché, l’oignon, le poivron et le céleri et cuire, en brassant, pendant environ 5 minutes ou jusqu’à ce que le boeuf ait perdu sa teinte rosée.  Ajouter la soupe aux tomates et la moutarde et bien mélanger.  Saler et poivrer.  Verser le tout dans un plat allant au four d’environ 8 pouces de côté.

Sur une surface farinée, abaisser la pâte en un carré de 10 po de côté.  Étendre l’abaisse sur la garniture à la viande.  Couper l’excédent de pâte.  Cuire au four préchauffé à 350F pendant environ 15 minutes ou jusqu’à ce que la pâte soit dorée.  (Même méthode avec la pâte filo.) –

Soupe à l’oignon avec mousseux

Me voilà chez moi un dimanche soir et, malgré la chaleur, j’avais le goût de manger de la soupe à l’oignon.  N’ayant ni vin, ni bière sous la main, je ne savais pas trop quoi faire.  Une bouteille de mousseux que j’avais acheté quelques semaines plus tôt me saute alors aux yeux. Pourquoi ne pas essayer, me dis-je ! Le résultat était aussi fameux que les deux coupes de mousseux que j’ai pu boire à ma santé! 😉

4 oignons moyens émincés grossièrement (l’idéal est de mélanger les sortes; rouges, espagnols, blancs)

2 cuillères à soupe de beurre

2 gousses d’ail hachées finement

3 tasses de bouillon de boeuf (ou de légume pour les végétariens)

2 tasses de mousseux (voici celui que j’ai utilisé)

2 feuilles de laurier

Épices au goût (Poivre, persil, basilic, romarin etc.)

Gruyère râpé pour couvrir le bol

Pain crouté (je prends toujours un pain au fromage ou aux herbes, sinon je vous suggère de faire des croutons avec des fines herbes)

Faire revenir les oignons et l’ail dans le beurre jusqu’à ce qu’ils caramélisent (environ 20 à 30 minutes).  Si les oignons semblent vouloir brûler, ajouter 2 cuillères à soupe de liquide (vin ou bouillon de boeuf).  Il est important de mélanger les oignons lors de la cuisson.  Une fois vos oignons caramélisés, déglacer avec le mousseux et mélanger en prenant soin de bien gratter les sucs au fond de la casserole (vives les ustensiles en silicone pour ne pas abîmer vos chaudrons).  Par la suite, incorporer le bouillon de boeuf et le reste des épices, puis laisser mijoter pendant environ 20 minutes.

Préchauffer le four à 200 °C (400 °F). Mettre le pain au four pour le faire griller. Verser la soupe dans des bols, ajouter le pain grillé et le fromage.  Faire gratiner et déguster.

Nota bene : Ne pas oublier de bien savourer le reste de votre bouteille de mousseux! –

Brochette de pangasius et crevettes

J’ai acheté du pangasius à l’épicerie en ne sachant pas du tout ce que j’allais faire avec ce poisson.  J’ai demandé l’aide de mes amis foodies sur Facebook et Nathalie Rivard m’a suggérée cette recette qui semblait délicieuse.  Me voilà donc devant mon Le Creuset à tester cette recette!

Recette :

Pour 4 personnes

  • 4 filets de Pangasius
  • 200 g de roquette
  • 2 cuillères à thé de sauce poisson
  • 1 échalote sèche
  • 1/2 carotte
  • 1 poireau
  • 8 grosses crevettes
  • huile d’olive
  • une forte pincée de fleur de sel
  • poivre du moulin
  • 8 brochettes

Préparation du bouillon

Couper la carotte, le poireau et l’échalote en rondelles. Faire revenir à l’huile dans une cocotte.  Ajouter les crevettes non décortiquées et laisser prendre une légère coloration. Couvrir d’eau au 2/3. Ajouter la sauce poisson et laisser mijoter à couvert 15 minutes.

Préparation de la brochette

Blanchir la roquette. Bien égoutter. Couper les filets de Pangasius en carrés d’environ 30 mm. Enrouler les carrés dans des feuilles de roquette et embrocher, à raison de 4 carrés par brochette (de mon côté, j’ai laissé la roquette de côté car cela ne fonctionnait pas du tout, j’ai donc servi ma roquette à côté de mon poisson).

Porter le bouillon à ébullition. Découvrir la casserole. Déposer les brochettes au-dessus du bouillon brûlant, chaque extrémité reposant sur les bords de la casserole. Cuire le poisson dans cette vapeur de 4 à 5 minutes.

Filtrer le bouillon et verser dans un bol à soupe. Garnir des crevettes décortiquées et des brochettes de Pangasius. Servir.

Verdict : Je n’aime pas le pangasius, haha! Par contre, le bouillon et les crevettes étaient sublimes! Je vais refaire cette recette avec un autre poisson ou encore avec des fruits de mer! –

Salade de pois chiches

Comme vous connaissez mon amour des pois chiches, j’ai trouvé une superbe recette de salade estivale.  La voici donc :

Ingrédients

  • 1 1/2 tasse (375 ml) de pois chiches secs
  • 1 brin de sauge ou de thym frais
  • 1 feuille de laurier
  • 1 branche de coeur de céleri avec les feuilles
  • 3 tasses (750 ml) de concombre en dés
  • 1 1/4 c. à thé (6 ml) de sel
  • Grains de 5 épis de maïs frais, cuits
  • 1 poivron rouge en dés
  • 1 tasse (250 ml) d’oignon rouge en dés
  • 1/2 tasse (125 ml) d’huile d’olive
  • 1/4 tasse (60 ml) de jus de citron
  • 1/4 tasse (60 ml) de vinaigre de vin blanc
  • 1 pincée de poivre noir
  • 1/3 tasse (75 ml) de feuilles de menthe hachées

Marche à suivre:

1. Mettez les pois chiches dans une casserole avec 8 tasses (2 litres) d’eau, amenez à ébullition puis laissez cuire à petit bouillon pendant 10 minutes, en brassant. Attachez avec de la ficelle le brin de sauge, la feuille de laurier et la branche de céleri; ajoutez ce bouquet garni dans la casserole; baissez le feu, couvrez et mijotez de 45 à 75 minutes, jusqu’à ce que les pois chiches soient tendres. Jetez le bouquet garni, égouttez les pois chiches, transférez-les dans un saladier et laissez-les refroidir.

2. Dans un autre bol, mélangez les dés de concombre avec 1 c. à thé (5 ml) de sel et laissez reposer pendant 20 minutes. Videz le bol dans une passoire et égouttez le concombre en pressant pour extraire le liquide; ajoutez-les aux pois chiches. Incorporez les grains de maïs, le poivron et l’oignon, l’huile, le jus de citron, le vinaigre, le poivre et le reste du sel; laissez reposer la salade pendant au moins 30 minutes (préparée la veille, conservez-la au réfrigérateur). Ajoutez les feuilles de menthe au moment de servir.

Pour ma part, j’ai ajouté des courges coupées en dés, ainsi que des carottes afin d’y donner une petite touche personnelle. –

Épis de maïs au beurre citron

Voici l’une des recettes testées lors de ma soirée avec le Cuisinier rebelle et la présentation des poulets Exceldor:

Épis de maïs au parmesan et beurre citron

Épi de maïs et beurre citron

Ingrédients :

1/2 livre de beurre salé

6 gousses d’ail écrasées

Zeste et jus d’un demi citron

2 c. à soupe de ciboulette hachée

1 c. à thé de paprika fumé

Sel et poivre

Mélanger tous les ingrédients et réserver

Marche à suivre :

Préchauffer le barbecue à température moyenne.  Éplucher les épis de maïs en prenant bien soin de garder les feuilles attachées à l’épi.  Bien enlever la barbe du maïs et recouvrir l’épi de ses feuilles.  Faire tremper les épis dans un bol d’eau froide pendant 30 minutes.  Sortir le maïs de l’eau et le secouer pour enlever l’excédant d’eau.  Mettre le maïs sur le grill et le faire cuire à couvert pendant 15 minutes en le retournant quelque fois pendant la cuisson.  Déballer les épis de maïs (attention, c’est chaud) et couvrir de beurre citron.  Parsemer de parmesan râpé. –

Le pain gumbo

pain gumbo

Un de mes amis a eu l’idée d’organiser une soirée kétaine où mauvais goût, drôlerie et choses peu communes étaient à l’honneur.  J’ai ressorti une vieille recette très bonne mais peu gastronomique pour l’occasion, le pain gumbo.

Voici la recette :

3 lbs boeuf haché (ou cheval haché)

1 conserve (398 ml) de soupe gumbo, de marque Campbell

1/4 tasse ketchup

1/4 tasse moutarde

1 oignon, émincé

2 gousses ail, émincées

2 c.à soupe (30 ml) huile

24 pains à salade ou 12 pains genre hot dog.

Fromage râpé pour gratiner les pains

Faire revenir l’oignon dans l’huile avec l’ail.  Ajouter le boeuf haché et bien mélanger.  Lorsque que la viande hachée est presque cuite, ajouter la soupe, le ketchup et la moutarde.  Assurez-vous que la préparation n’est pas trop liquide, si c’est le cas, laisser le liquide s’évaporer dans la poêle.  Farcir les pains et ajouter le fromage.  Faire gratiner au four. –

Rôti de boeuf au jus

roastbeef au jus

Ingrédients

  • 2 c. à soupe huile végétale
  • 2 1/2 lb rôti d’intérieur de ronde de bœuf
  • 1 carotte émincée
  • 1 branche de céleri émincée
  • 1 oignon émincé
  • 5-6 c. à soupe de vin rouge
  • 1 tasse de fond de veau ou bouillon de boeuf
  • 1 bouquet garni
  • 2 gousses d’ail hachées
  • Sel et poivre

Chauffer le four à 425 F.  Mettre l’huile dans une rôtissoire et faire chauffer.  Bien saisir la viande sur tous les côtés afin que le jus ne s’échappe pas durant la cuisson.  Assaisonner. Cuire 10 minutes au four.  Baisser le four à 350 F.  Retourner la viande toutes les 8-10 minutes et ne pas oublier de l’arroser également.  Retirer la viande du four et l’envelopper de papier d’aluminium, laisser reposer.  Ajouter les légumes dans la rôtissoire, remettre la viande au four et laisser cuire encore 10 minutes.  Bien faire caraméliser les sucs de cuisson, déglacer avec le vin rouge et ajouter le fond de veau ou bouillon de boeuf par la suite.  Servir tranché avec un peu de jus de cuisson et des légumes d’accompagnement. –