Art et légumes

J’ai découvert un site web que je me devais de partager avec vous : Scholten & Baijings. C’est un site d’artistes/artisans d’Amsterdam qui fabriquent des objets vraiment sublimes. Le lien avec mon blogue, me demanderez-vous? Ils ont fait toute une collection de légumes en textile que je trouvais fabuleuse. Je leur ai écrit afin de pouvoir utiliser leurs photos et ils ont été extrêmement gentils. Ils m’ont donné quelques informations supplémentaires sur leur démarche artistique, vous trouverez ici une traduction libre de leur propos. Regardez et amusez-vous!

Pourriez-vous expliquer les résultats de vos recherches pour Vegetables?

Les « Vegetables » sont faits de textiles. Le travail consiste à jouer avec l’intensité, la couleur et l’artisanat. Chaque pièce est faite en atelier et à la main. C’est le point de départ de notre nouvelle recherche intitulée : « Designer comme artisan »

Est-ce que l’intensité  du travail change si vous créez le produit de A à Z dans votre propre atelier?

Les « Vegetables » forment le premier résultat de cette recherche.  Dans les dernières années, nous avons collaboré avec différents maîtres artisans dans le cadre de l’exécution de plusieurs de nos projets. Leur travail constitue toujours une interprétation de nos conceptions, parce que chaque artisan a une signature personnelle. Puisque nos prototypes ressemblaient souvent aux produits finaux qui nous étaient livrés, le désir de travailler nous-même sur cette dernière étape du processus est né.

Tout ce qui tourne autour de « Vegetables » a été fait main. Nous avons teint les tissus, modelé les formes et fait les structures et les peaux à la main. Nous voulons que nos « Vegetables » évoquent un sentiment de plaisir inattendu.

Bien que les « Vegetables » n’aient pas une fonction pratique en terme de conception, ils sont des pièces d’art qui font parler. Le monde du design a besoin d’un peu de piquant de temps en temps. Nous voulons inspirer le public avec nos compétences, les couleurs et les détails.

Mes photos préférées depuis le début de mon blogue

Je vous présente un billet tout en photos, quelques-uns de mes clichés préférés depuis le début de mon blogue.  Laissez-moi un commentaire 🙂

Merci à ma correctrice Geneviève pour la photo du gâteau aux noisettes et à mon amie Marie-Pier pour la photo au Balnéa.

Bodum: j’en veux encore plus!

Je viens tout juste de voir des nouveautés sur le site de Bodum et encore une fois, je voudrais tout.

En voici quelques-unes (remarquez ici mon obsession pour le vert!) :

Cuisinart vient de perdre sa place : mélangeur 400$
Cafetière automatique 300$
Bouilloire transparente pour rien mais trop belle 100$
Mixeur électrique 140$
Porte-couteaux mural

Source des photos: http://www.bodum.com/

C Traiteur

Meringues

Lors du récent salon Je t’aime en chocolat, j’ai découvert la charmante compagnie C Traiteur.

Pot de crème figues et anis

J’ai eu la chance de goûter leur pot de crème figues et anis. Totalement délicieux, je suis littéralement tombé en amour! Ce pot de crème peut également se manger en crème brulée.  Gardez-le au frigo et brûlez-le lorsque vous êtes prêt à le manger, tout simplement.  Ils offrent également un service de traiteur gourmet, à découvrir sur leur site.

Pot de crème figues et anis
Robe en meringues pour le salon Je t'aime en chocolat
Meringues

Restaurants et boutiques gourmandes sur Twitter

Voici une liste éclectique et très incomplète de restaurants et boutiques gourmandes qui sont sur Twitter.  À vous de choisir vos préférences!

Je t’aime en chocolat!

Voici quelques photos de ce qui vous attend au Salon Je t’aime en chocolat au marché Bonsecours jusqu’à 18h00 ce soir. Dépêchez-vous! Beaucoup de chocolatiers et de boutiques gourmandes à découvrir.

Crédit photo pour le défilé : À la saveur d’Andrea

Se rendre la vie plus facile!

Plusieurs articles circulent actuellement sur le web proposant des idées pour se rendre la vie plus facile.  J’ai pensé, pour mon premier billet  » art de vivre « , vous proposer quelques-unes de ces idées. Qu’en pensez-vous?

Utiliser une paille pour équeuter des fraises.
Lorsque vous êtes enrhumé et au lit, utiliser une boite de mouchoirs vides attachée à une pleine pour rester au lit bien au chaud.
Un moule à "cupcake" pour éviter de se salir les doigts lorsque l'on mange une friandise glacée.
Des flotteurs pour enfants afin de protéger les bouteilles.
Un de mes ustensiles de cuisine favori, la demi-passoire qui se nettoie en quelques secondes.
Truc complètement génial : couper des oignons verts, les mettre sur un papier absorbant pour enlever l'excédent d'eau, les placer dans une bouteille d'eau vide et propre et congeler le tout! Vous en aurez toujours sous la main.
Mettre de la glace dans une passoire au dessus d'un bol lui évitera de tourner en "slush"

Sources :

The Daily Buzz
Meckmom
Real Simple
Lunch in a box
Trudeau

Mon premier match des Canadiens!

J’ai reçu une invitation surprenante la semaine dernière.  Molson Coors m’a convié à assister à un match des Canadiens de Montréal dans leur loge!  J’ai accepté immédiatement, car l’invitation était trop tentante:  mon tout premier à vie! Tout au long de la soirée, j’ai pu discuter bières, hockey, bouffe et panachés avec les autres convives.

Les équipes se réchauffent

Vous vous demandez ce qu’est un panaché? Pour être honnête, je ne connaissais pas ce terme, mais je l’ai très vite adopté et apprécié.  Un panaché est une forme de cocktail à base de bière mélangée à d’autres ingrédients.  Je suis quelqu’un qui adore découvrir de nouveaux cocktails alors j’ai vraiment pu découvrir les panachés qui nous ont été servis.  Les recettes nous ont été présentées par Stéphane Morin.

Panachés

Je vous laisse ma recette coup de coeur de la soirée :

Recettes élaborées par Stéphane Morin

La M… au jeu

  • 120 ml de Molson M
  • 45 ml de gin
  • 60 ml de jus de pomme
  • 90 ml de Ginger Ale
  • 5 ml (1 cuillère à café) de gingembre

Dans le verre mélangeur (shaker), versez le gin, le jus de pomme et les épices. Ajoutez les glaçons et frappez. Versez dans les verres sans les glaçons et allongez avec la bière.

Rickard's white

Dégustation chez Cave St-Jacques

Durant la période des fêtes,  j’ai eu droit à ma première vraie dégustation œnologique.  La dégustation s’est déroulée chez Cave St-Jacques, un endroit magnifique situé sur la rue St-Jacques. Cette cave à vin est ouverte au public et propose la location de casiers afin de pouvoir entreposer votre vin. Il vous en coûtera 26$ par mois pour 144 bouteilles, 42$ par mois pour 252 bouteilles, ou 46$ par mois pour 288 bouteilles. Leurs contrats sont valides un an, mais il est également possible de faire du stockage temporaire, c’est-à-dire moins de 6 mois, avec des modalités différentes.  Les services disponibles parallèlement au stockage sont : inventaire, gestion de stock, conseil achat, livraison, collecte et placement de bouteille, collecte des achats à la SAQ, etc.

L'endroit où l'on entrepose les précieuses bouteilles.

Cave St-Jacques offre aussi des cours de dégustation de vin.  Ils s’étalent sur 4 semaines et ont lieu les jours de la semaines de 19 :00 à 21 :00.  Les prochaines sessions auront lieu les lundi à partir du 16 janvier, les dates sont sur leur site http://www.cavestjacques.com.  Les vins dégustés valent en moyenne 30$ par bouteille (de 17$ à 55$), ce qui permet au gens de déguster non seulement des vins de qualité mais aussi un grande gamme de produits . À la fin de chaque cours, des bouchées sont offertes en accord avec les vins, complétant ainsi la formation avec du food/wine pairing. La session complète coûtent 240$ par personne, soit 60$ par cours.  Il est également possible de demander des cours sur mesure avec des thèmes ou des régions sélectionnées.

Spirale de saumon gravlax, courgettes et gremolata d'agrumes.

Lors de ma dégustation, j’ai pu découvrir des vins du Domaine du Ridge, entre autre le Vent d‘ouest Seval, le Vidal du ridge, Champs de florence rosé, le Clos du Maréchal ainsi que le Batonnier.

La soirée se continua avec les vins Carones Wines.  J’ai testé le Bianco Classico, le Bin 33, le Cabernet severnyi, le Venice pinot noir et le Double barrel.

De belles découvertes que j’ai pu apprécier par leurs caractères différents ainsi que leurs compositions soignées.  Expérience définitivement à refaire! Voici donc quelques photos des plats qui nous ont été proposés lors de la soirée:

Poire Nashi rôtie aux épices, brie, crème glaze balsamique et feuille d'épinard.
Plateau de fromages en morceaux, sélection du fromager.
Bouchées en spirales.
Tataki de boeuf, graines de fenouil caramélisées et Shiitake, sauce wasabi et menthe douce.
Plateau de desserts.
Caramels aux craquants salés.
Sucettes au centre coulant aux agrumes confits.
Baba aux fraises, mara des bois et pavot avec son jus léger en verrine.

Gagnants du concours!

Voici, tel que promis, la liste des gagnants du concours « Gagnez 1500 $ de Fantaisies Urbaines » :

Je tiens à remercier personnellement tous les restaurants, boutiques gourmandes ainsi qu’épiciers qui m’ont fait confiance, car sans eux ce concours n’aurait pas pu avoir lieu.  Je remercie également toutes les personnes qui ont participé, partagé et parlé du concours, car vous avez fait de ce concours un succès.  Vous avez été plus de 900 à vous y inscrire et encore beaucoup plus à être venu voir l’article sur mon blogue, je peux donc dire que je termine l’année 2011 avec succès, grâce à vous.

Sans plus tarder, voici donc les gagnants :

PREMIER PRIX : Lauréanne Marceau

Un repas pour deux avec vin au restaurant Le Globe; Un repas pour deux au F Bar; Un repas pour deux avec vin Au Chaud Lapin; 100 $ au restaurant Les Cavistes; 75 $ au restaurant Les Canailles et Un « Afternoon Tea » chez Birks Café.

DEUXIÈME PRIX : Jessica Grana

Un repas pour deux au restaurant Confusion Tapas du Monde et Un repas pour deux au restaurant Chez Victoire.

TROISIÈME PRIX : Geneviève Chrétien

100 $ à la Taverne Chez Gaspar et Un repas pour deux avec vin au Restaurant le Globe.

QUATRIÈME PRIX : Stéphanie Girard

100 $ pour dépenser chez votre épicier Metro préféré et 100 $ de plaisir et de chocolats chez Praline et Caramel.

Merci encore et je vous souhaite une multitudes de fantaisies urbaines pour 2012 !

Eric –