Home

Quand nous sommes à court d’idée, il reste… la soupe!

Vous rentrez à la maison, par un soir pluvieux, journée plutôt sombre, et la déprime s’empare de vous. Vous n’avez plus de motivation pour les corvées de la vie quotidienne comme faire à manger par exemple, car vous avez tout donné au bureau. En plus, votre réfrigérateur est quasi vide et vous ne désirez pas sortir pour faire vos emplettes au marché du coin. Toutefois, il vous reste quelques légumes dans un des tiroirs du réfrigérateur, et certains sont même en fin de vie. Il est alors de mise de se faire une bonne chaudronnée de soupe!

La soupe est un mets « dépanneur ». Elle se prête bien à toutes les occasions, soit comme entrée ou même comme plat principal si on lui rajoute une source protéique telle des légumineuses, du poulet, des cubes de jambon ou de bœuf, différents fruits de mer, etc. La soupe se congèle très bien et vous pouvez même préparer à l’avance des portions individuelles qui seront très appréciées pour les lunchs! Les plus aventureux essaieront peut-être d’y ajouter des fruits tels des poires ou des melons et consommeront leur soupe au moment du dessert. Ce qui est génial, c’est que les possibilités sont infinies en matière de goûts, de saveurs, de textures et de consistances.

Il est très facile de cuisiner une soupe! Vous prenez littéralement tout ce que vous avez sous la main en terme de légumes et les faites bouillir dans un bouillon de légumes ou de poulet (commerciaux ou maison). Il est à noter que les bouillons commerciaux contiennent des quantités astronomiques de sodium, un nutriment relié majoritairement à l’hypertension et qui risque d’aggraver vos chances de souffrir de maladies cardiovasculaires. Vous pouvez faire suer ou sauter vos légumes dans un corps gras au préalable (étape facultative! Surtout quand on surveille la quantité de lipides ingérés).

« Faire suer ses légumes » signifie les faire chauffer doucement pour qu’ils rendent leur eau tandis que l’expression « faire sauter ses légumes » est l’action de faire cuire rapidement ses légumes coupés en morceaux, en les remuant souvent.

La soupe offre de multiples avantages d’un point de vue nutritionnel. C’est un mets qui a une faible densité énergétique, donc qui ne fournit pas beaucoup de calories par grammes. De plus, la soupe vous fournira quelques portions de légumes (ou même parfois de fruits!) supplémentaires, ce qui vous permettra d’atteindre les recommandations du Guide alimentaire canadien (GAC) qui suggère une consommation de 7 à 10 portions du groupe Légumes et Fruits.

« Il a été démontré que l’ajout de soupe à une alimentation saine peut s’avérer une stratégie comportementale particulièrement utile dans un programme global de gestion de poids » a déclaré Jonh P. Foreyt, Ph. D et directeur du Behavioral Medicine Research Center, au Texas. C’est notamment parce que la soupe est moins riche en calories et qu’elle produit une sensation de satiété et de satisfaction. De plus, de récentes études ont prouvé que manger une soupe en entrée réduisait considérablement la grosseur des portions consommées lors du repas. Intéressant, non?

Le saviez-vous? Dans la nouvelle édition du GAC, il y a eu une inversion volontaire des termes Fruits et Légumes pour désigner la nouvelle appellation du groupe! Le résultat : Légumes et Fruits. On veut ainsi promouvoir davantage la consommation de légumes et favoriser leur achat!

Si vous êtes vraiment pressé, il y a toujours la solution la plus rapide qui consiste à acheter des soupes déjà préparées, soit fraîches ou bien encore en conserve. Il y en a vraiment pour tous les goûts. Cependant, il importe de bien regarder la liste des ingrédients et le tableau de la valeur nutritive.

Les principaux critères à surveiller lors de l’achat (portion usuelle de 250 millilitres) :

  • Un maximum de 480 milligrammes de sodium
  • Un minimum de 3 grammes de protéines
  • Au plus 20 grammes de glucides
  • 0 gras trans et saturés

L’industrie fait aussi son travail en modifiant certaines recettes afin de les rendre plus « santé » et afin de satisfaire les exigences des consommateurs. Campbell Canada a récemment coupé de 25% les calories de certaines variétés de soupes les plus populaires et six des sept variétés offertes sur le marché arborent désormais le logo Visez Santé de la Fondation des maladies du cœur. Belle initiative de la part de Campbell!

Sur ce, je vous conseille de faire le ménage de votre réfrigérateur et de vous concocter une bonne soupe maison! Laisser ensuite son arôme envahir l’espace et vous verrez, il n’y a rien de plus réconfortant!

Hubert Cormier, nutritionniste

Twitter : Hub_nutrition

À voir également :

Potage à la courge musquée

Soupe à l’oignon gratinée

Soupe froide aux concombres

Devenez fan de mes fantaisies urbaines sur facebook