Home

Pour le 30ième anniversaire de mon meilleur ami, nous sommes allés au restaurant La Prunelle situé sur Duluth, au coin de St-Denis.  Ce restaurant « apportez votre vin » offre, depuis 1999, des plats à saveur française adaptés selon les saisons.

escargots

Comme entrée, j’ai sélectionné le panier d’escargot aux tomates sechées, légumes et copeaux de cheddar Perron.  L’idée d’un panier est intéressante, par contre le flagrant manque d’escargots enlevait tout le plaisir.  La présentation « punchée » laisse place à un goût décevant.  À l’intérieur, il y avait également un mélange de légumes et tomates séchées qui n’était pas vraiment bon.  En général, le goût était correct, sans grande surprise.

Crème brulée au foie gras

Mon ami a commandé la crème brulée au foie gras.  Elle était accompagnée d’un feuilleté de chèvre.  La crème brulée était très bien.  Par contre, mon ami l’a trouvée moins bonne que d’autres qu’il avait mangées ailleurs.  Pour ma part, je l’ai trouvée savoureuse.

risotto de la mer

Le risotto était bon.  Crémeux et bien goûteux, en tant que plat principal, c’était réussi.  Par contre, le manque de fruits de mer était un peu désolant.  J’aurais aimé goûter quelques petits pétoncles mélangés avec le risotto.  Ceci dit, le plat était quand même bien réalisé.

Somme toute, une expérience correcte pour le prix.  Il y avait un bel équilibre entre l’esthétique des plats et leur goût.  Il aurait été intéressant, par contre, de découvrir des entrées un peu plus relevées.  L’ambiance était très bien.  En bref, on pourrait dire que c’est un restaurant « apportez votre vin » sympathique pour célébrer une fête en groupe.

Voir ici mon article sur le Quartier Général qui est également un « apportez votre vin ».

Consultez mon article sur le restaurant La Cantine.

Lien pour La Prunelle sur RestoMontréal. –

4 réflexions sur “La prunelle (critique de restaurant)

    • Je n’ai pas trouvé l’information, si c’est le cas les deux restaurants n’ont rien à comparer. Le Quartier Général est sublime à côté de La Prunelle.

Les commentaires sont fermés.