Home

Huitres et fruits de mer

Mes amis foodies et moi avons été invités au restaurant Globe sur St-Laurent pour découvrir leur nouveau menu ainsi que leur chef Jean-François Baril.  Dès notre arrivée, nous avons découvert un bar d’huîtres et de fruits de mer bien garni ainsi que plusieurs bouteilles de Prosecco qui nous attendait pour faire la fête.  La soirée s’annonçait donc prometteuse.

Huîtres et pétoncles princesses

Huîtres et shooter

La soirée commença avec diverses variétés d’huître servies de façon très appétissante.  J’ai pu goutter des huîtres miso, bacon et érable, des huîtres glacier Bay et Eagle Creek, de la salade de homard, du ceviche de pétoncle princesse – de quoi rendre jaloux n’importe quel amateur de fruits de mer -  le tout dégusté autour du bar en compagnie des autres foodies présents. Ai-je mentionné les pattes de crabe?

Pattes de crabe

Salade de homard, concombre libanais, ananas et chorizo

Le repas se continua à table et nous étions loin d’en voir la fin.  Au niveau des entrées, des boulettes de viande à la Pata Negra, un tartare de boeuf et pomme grenade ainsi que des crabes à carapace molle tempura sur pois chiche et poivron rouge mariné, ça vous rend jaloux? Dois-je ajouter que le crabe à carapace molle tempura était tout simplement sublime?  J’ai adoré.  L’idée également de mélanger tartare de boeuf et pomme grenade était très intéressant.

Tarte de boeuf, pomme grenade, labneh, asclépiade et piment curde

Crabe à carapace molle tempura, pois chiche et poivron rouge mariné

 Pour terminer les entrées, j’ai pu découvrir les gnudis. Ce plat, qui se compare à des dumpling version italienne, est une belle et bonne façon d’utiliser la ricotta, mon palais en fût d’ailleurs ravi (voir la recette fournie par le Globe ici).  Pour ce qui est des vins, un bourgogne Macon-Fuissé domaine Thibert 2009 ainsi qu’un domaine Bachey-Legros 2009 nous ont été offerts.

Gnudis, consommé, beurre noisette, sauge, asperges et oignon rouge

Le repas se poursuivit avec les plats principaux, qui se partageait sur des plateaux de service.  Un bout de côte de veau, pomme de terre, poireau grillé et sésame; un poisson en croûte de sel, morilles et têtes de violon; du porc Yorkshire du Québec, chorizo, crevettes de roche, riz et piquillo; un porc braisé, trompettes de la mort, oeuf poché et truffe nous ont été servis.  Je vous avoue qu’à réécrire tout cela, j’en salive encore.  La côte de veau était succulente, ce fût mon plat préféré, le carnivore en moi était heureux !

Côte de veau et porc

Un magret de canard, aubergine japonaise, prunes et feuilles de moutarde vint terminer les plats principaux.  Quoi de mieux que du canard pour me combler!  Comme vous pourrez le constater sur la photo, l’alcool commençait à faire son effet.

Magret de canard

Pour les desserts, nos estomacs gourmands ont eu droit à des mignardises ainsi qu’à un pannacotta au yaourt, sirop à la baie de Tasmanie et fraises de M. Legault.  Dessert léger qui ferma très bien le repas.

Mignardises

 Afin de terminer le repas en beauté, Le Globe nous a offert du porto Otima de 10 ans d’âge.  J’ai adoré ce porto et le serveur l’a remarqué en m’en servant plus d’un verre! En parlant du serveur, je mentionne ici le service exceptionnel auquel nous avons eu droit.  Nos hôtes ont été d’une gentillesse incroyable! -

About these ads